Liseuse ou pas ?

Liseuse ou pas ? dans Truc-muche amazon-lance-sa-liseuse-kindle-en-france_article_main-300x300

C’est la grande question du moment… Amoureuse des livres papiers et surtout très fière de ma bibliothèque PHYSIQUE, j’ai hésité à essayer la liseuse. Et bien oui, une belle grosse bibliothèque -qui devient de plus en plus gourmande chez moi- c’est plus impressionnant et plus plaisant dans son chez-soi qu’un p’tit bout de technologie.

 

Les POUR : 

- pour le porte-monnaie – qu’il est léger- , on peut considérer la liseuse et ses ebooks comme économiques, en effet le prix de la liseuse qui va des 80 à 150€ (bon certaines 200€ mais elles ne les valent pas) est vite amorti, de plus on dénombre aujourd’hui plus de 4000 ebooks gratuits et d’autres avoisinant les 2 ou 3€. Cependant il est sage de respecter la règle des 15 concernant cet avantage, ou non. Un lecteur croquant voracement une trentaine de livres ou plus par an, verra vite sa dépense amortie, alors qu’a moins de 15 livres par an..il faut reconsidérer la question !

- pour ceux qui lisent en anglais, autre avantage éco : ebook généralement moins chers !

- pour certains : le point de vue écologique ; alors oui on n’abattra moins d’arbre -quoique- mais je ne suis pas vraiment convaincue, après tout le livre est entièrement recyclable ! (Je sais, quelle hérésie d’oser supposer qu’on jetterait un livre à la poubelle!)

- le poids ! Amateurs de gros pavés, soyez soulagés ! Vous n’aurez plus à traîner un deuxième sac qui sans doute vous déboitera l’épaule car les liseuse d’aujourd’hui ne pèsent que 200g (selon les modèles) ! De plus leur petit format vous permet de le glisser aisément dans votre sac à main ou votre sacoche !

- pendant les transports, la voyage à longues durée etc… 1000 : c’est le nombre d’ebook que peut contenir votre liseuse, plus besoin de prendre une deuxième valise ou de la faire porter par le mari, le copain ou le papa -on est fragile nous les femmes !

- l’autonomie : à raison d’une demi-heure par jour de lecture – oui je l’avoue c’est peu – votre tablette présente une autonomie d’un mois !!

- l’impression : non ce n’est pas du papier mais ça y ressemble ! A ne pas confondre avec les tablettes qui vous arrachent les yeux, la liseuse présente un confort de lecture optimal et pour certaines, un rétro-éclairage pour lire dans l’obscurité ; pas de reflet, un effet papier.. ça sent presque le vieux livre. Car oui ! Des rumeurs courent comme quoi les prochains modèles proposeront les bruitages et les odeurs.. Prévoir le pince-nez pour les amateurs de policier un peu gore. Bon sinon en attendant, la liseuse améliore, d’après témoignages, la vitesse et l’impression de la lecture.

- les maniaques du livre impeccable, n’ayez plus peur de corner vos livre – vu que vous n’en avez plus – ni de surligner er d’annoter vos passages favoris ! De nombreuses liseuses permettent ces options facilement utilisables et tous vos passages et citations sont consultables sur une page annexe (vous n’aurez pas à feuilleter tout le livre)

- une bibliothèque un peu plus personnelle : vos livres à l’abri des regards -pour les petits coquins ou seulement les gens gênés de leur lecture … ô préjugé comme tu nous tiens -vous pouvez aussi lire en pleine rue sans qu’on vienne vous railler parce que vous lisez La petite sirène ou Une princesse dans son palais.  Et encore pire ! Les gens qui rient parce que vous lisez tout court – eh oui quel société décadente – eh bien vous jouez à un super jeu vidéo sur une tablette high-tech. Bon cet argument n’est pas super mais quelques fois il peut servir !

 

Les CONTRES : 

- vous êtes plus que fiers de votre bibliothèque, votre grand plaisir est de l’admirer, de passer devant chaque jour, de la ranger, de la re-ranger ? Alors acheter une liseuse… Ici c’est mon cas et j’ai du mal à me faire à l’idée que mes précieux livres ne seront que fichiers dans un gadget qui dans 10 ans ne sera plus aux normes.. Mince mince.

- plus de belles couvertures :’(

- malheureusement, une quantité réduite d’ebooks disponibles et la version numérique des nouvelles sorties qui tarde à arriver sur le web (des petits malins trouvent tout de même leur bonheur, il suffit de chercher sur les bons sites)

- des liseuses parfois normées pour un seul genre de fichier et/ou un seul « fournisseur » : Kobo (Fnac) ne veut pas d’Amazon et vice-versa ; à noter que même si ce dernier point ne risque pas de changer – on peut toujours rêver – des progrès sont faits et les liseuses les plus récentes -non pas les plus chères ! – supportent de plus en plus de formats !

- des ebooks parfois plus chers que la version papier – oui c’est inadmissible ! Brève explication : sur un grand format, éventuelle économie de 3 ou 4€, mais format poche : racket total !! Vous vous voyez achetez un Agatha Christie à 7€ ?

- et bien ici, on ne peut pas feuilleter le livre, alors ceux qui aiment relever quelques citations, faites-le sur le champ sinon c’est un travail fastidieux qui vous attend pour retourner les pages unes à unes.. 

- cela pourrait-il détruire le marché du livre ? Le livre papier disparaitrait- il ? (voilà l’argument majeur qui me répugne à passer à la nouvelle technologie ) si on achète moins, alors ça coutera plus ! Si un jour on veut se faire plaisir et acheter une version papier, va-t-on payer 20 euros le livre de poche ? 

 

On pourrait alors considérer la liseuse comme complémentaire à la version papier, mais dans ce cas-là, ma grande question : quels livres acheter papier et quels livres télécharger ? Bah oui ! C’est tout de même important.. Alors certains achètent papier leurs coups de coeurs, les grands classiques et les incontournables et pour le reste se contentent de leur liseuse. A bien y réfléchir, la liseuse pourrait révéler son côté pratique surtout niveau prix et transportabilité (les deux fléaux).

Et bien, je décide de tester moi-même ! C’est bientôt mon anniversaire et comme je suis comblée et que j’ai déjà acheté des milles et des cents de bouquins pour Noel, je vais acheter une liseuse, je n’y perdrai rien !

Alors si certains y sont déjà passés à la liseuse n’hésitez pas à me conseiller, je suis une grande indécise ! Mon coeur chavire pour la Kobo Glo pour l’instant, à voir dans quelques semaines !

Pour finir sur une petite note d’humour : La liseuse high-tech nouvelle génération !!

 

Publié dans : Truc-muche | le 6 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Chronique « L’Héritage tome 2 : l’Aîné », Cristopher Paolini

Chronique

 

« L’Héritage tome 2 : l’Aîné », Cristopher Paolini

793 pages

Bayard Jeunesse

«  Un dragonnier,

       un nouveau rebelle,

              une princesse.

 

L’épopée continue.

Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens… Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l’Estropié qui est Tout.

Pendant ce temps, Roran, le cousin d’Eragon, organise la défense de son village contre les Ra’zacs. Le jeune homme est persuadé qu’ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur le Crête. 

De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l’Empire de Galbatorix.

Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but : détruire les forces du Mal. »

 

 

MON AVIS :  

Et bien nous voilà au deuxième tome !! Et cette fois-ci j’ai eu un peu plus de mal à accrocher directement.

Tour à tour le narrateur nous fait part des péripéties d’Eragon qui entame sa formation de dragonnier et de Roran qui crie vengeance – ils ne sont pas cousins pour rien – et se rebelle, mettant le village de Carvahall dans un sacré pétrin.

 

Le rythme du récit s’allonge un peu dans ce deuxième tome, au profit de l’insertion encore plus profonde dans le monde des dragons, notamment la découverte des traditions du peuple elfique, qui est je dois dire, à couper le souffle – cf le Seigneur des Anneaux humhum.  Cet aspect assez cliché du récit m’a émerveillée, des habitudes de vie de ces être éternels se dégagent une sensibilité et un altruisme qui frôle la perfection du genre. C’est plein de beauté, c’est pur et bouleversant…

 

A partir de quelques chapitres on accroche vraiment et alors là… on avale tout ! Waouh, c’est technique, recherché, peaufiné à l’extrême et ça marche !

On découvre de nouveaux personnages assez curieux  et on s’émeut pour un rien – oui j’ai encore pleuré !! – devant la splendeur du paysage, des actes courageux,  des retrouvailles inespérées, et des nouvelles relations étroites forgées.

Et puis on voit notre petit Eragon devenir grand, s’endurcir des violences quotidiennes et murir de par la droiture morale enseignée par son maître.

 

EN BREF : 

Un deuxième tome qui ne déçoit pas et qui nous oblige à vivre son histoire !  L’imagination qui ne défaille pas de Paolini nous promet de belles surprises pour le tome suivant… que je n’ai toujours pas reçu.

Publié dans : Mes chroniques | le 6 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Chronique : « L’Héritage tome 1 : Eragon », Cristopher Paolini

Chronique :
« L’Héritage tome 1 : Eragon », Cristopher Paolini

698 pages

 Bayard Jeunesse

 

 « Un garçon…

      Un dragon…

          Une épopée…

 

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l’Empire de l’Alagaësia… Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l’emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n’imagine pas alors qu’il s’agit d’un œuf, et qu’un dragon, porteur d’un héritage ancestral, aussi vieux que l’Empire lui-même, va en éclore… Très vite, la vie d’Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s’engage dans une quête qui le mènera aux confins de l’Alagaësia.

 Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.

Eragon n’a que quinze ans, mais le destin de l’Empire est désormais entre ses mains ! »

 

 MON AVIS : 

J’ai décidé de lire ce livre sur un total coup de tête, j’avais les 2 premiers tomes dans ma PAL et je n’avais pas du tout envie de lire la saga après avoir vu le film qui n’était franchement pas accrocheur.

Mais ce sont les vacances ! Et j’en profite donc pour lire les pavés que je ne peux pas transporter quotidiennement en cours – ce qui est d’ailleurs stupide car je n’ai jamais l’occasion de lire dans la journée, mais le terrible « Au cas où » me met la pression !!! – je regarde donc parmi mes gros livres et je me dis : pourquoi pas ?

Alors me voilà lancé dans un récit qui – extraordinairement – m’a tout de suite conquise !! On toujours cette peine à accrocher dans les premières pages quand il s’agit de romans assez conséquents, et bien là : pas du tout !

 

Dès les premières pages, on s’immisce dans un monde fantastique mais auquel on croit, avec un panel de personnages variés, types et originaux ! Sans vous mentir, j’étais surtout pressée d’arriver à l’éclosion de l’œuf !!

 

Le jeune auteur – qui a commencé à écrire ce tome à 15 ans – assure notre voyage dans ce territoire merveilleux et dangereux par son souci du détail quant aux descriptions. Et cela ne veut pas dire que le récit est surchargé. Le rythme est soutenu et on accompagne Eragon dans sa course à la vengeance autant qu’on suit l’évolution de sa personnalité pour le moins… brutale et archaïque.

 

On retrouvera avec plaisir des clins d’œil à divers ouvrages très connus – je vous laisse les deviner – sans pour autant critiquer l’imagination de notre jeune Paolini.

 

Malgré son caractère tête à claques et assez lourdaud, on s’identifie au jeune héros de par la rage et la peur de l’ignorance et du lendemain qui le hante.

Brom n’est cependant pas très original : vieillard, savant, très mystérieux, intrépide et parfois assez fou – Dumbledore ont t’a démasqué !!

La dragonne qui parle… bon ça m’a un peu dérangé sur le début, surtout son ton solennel, mais dans le livre c’est acceptable, en revanche dans le film… à mourir de rire.

Le personnage que j’ai particulièrement apprécié est Arya, la belle elfe, aussi froide que la glace – oui bon ça aussi c’est déjà vu – et d’une beauté inégalée. L’opacité de ses émotions m’a laissée perplexe et je meurs de lire la suite pour savoir si on aura droit à autre chose que ses réponses évasives et ses regards furibonds.

 

EN BREF : 

Je vais éviter de vous en dire plus mais pour résumer : Gros coup de cœur !!! Un monde merveilleux avec des protagonistes comme des personnages secondaires attachants et des batailles magnifiques de détails. J’y ai tellement cru que je me prends à surveiller le ciel.. juste au cas où , après tout qui n’a pas attendu des années que sa lettre de Poudlard arrive ??!

A lire de toute urgence ! 

Publié dans : Mes chroniques | le 6 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Chronique : « Les pages de notre amour », Nicholas Sparks

 

Chronique :

Les pages de notre amour – Nicholas Sparks

212 pages

Pocket

 «Je suis un homme ordinaire, et j’ai mené une vie ordinaire. Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. Mais j’ai aimé de tout mon cœur, de toute mon âme.»

Il est difficile d’en dire plus car ce serait dévoiler ce qui m’a tellement plu de découvrir… Mais c’est l’histoire d’un retraité, qui chaque jour, raconte à une vieille dame, la même histoire d’amour…

MON AVIS : 

J’ai commencé ce livre en ayant visionné le film, à mon grand malheur.

Cependant, le style plus concis que longuet, m’a encouragé à tourner les pages tout en admirant la beauté simpliste d’une histoire d’amour épurée de rocambolesques déclarations et de situations incroyables. Et j’ai bien fait ! Bien que les « Oh ! Noah.. » à tout bout de champ m’aient agacée, la fantastique légèreté stylistique de l’auteur m’a totalement conquise.

Qu’il fut agréable d’admirer le lac et ses cygnes, de revisiter l’Amérique en développement, et ce, sans passer par de longs paragraphes de description que, je l’avoue, j’ai souvent envie de sauter !

C’est le côté dramatique de l’histoire et non les scènes de romance, qui m’a particulièrement touchée. Après tout, elle n’a rien d’extraordinaire, et c’est là que l’auteur a su bien joué, car la banalité de la romance nous touche d’autant plus qu’on pourrait la vivre !

Les personnages sont, quant à eux, un peu trop parfaits peut-être, une jeune fille passionnée, belle et intelligente, d’une droiture admirable et un jeune poète terriblement sexy, éperdument amoureux d’une seule femme disparue depuis 8 ans. Alors oui, chacun est décrit par l’autre et leur perfection ne découle que de leur amour réciproque mais tout de même !

 EN BREF : 

 De nombreuses fois je me suis arrêtée dans ma lecture, essayant, en vain, d’imaginer un tel amour, et même parfois de le désirer. Alors même si Noah et Allie sont un tantinet trop parfaits et moi un tantinet trop critique, a contrario du film, j’ai versé ma larme sur les dernières pages tout en les ayant devinées d’avance.

Bien que je ne le qualifierais pas de chef-d’œuvre comme les échos et critiques de presses laissent entendre, je recommande ce livre léger et agréable mais assez poignant pour nous faire réfléchir quelques heures sur les relations qu’on entretient avec nos proches à notre époque et nous les faire aimer davantage.

Publié dans : Mes chroniques | le 6 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Présentation

Bonjour à tous !

Je décide d’ouvrir mon propre blog après de longues délibérations avec moi-même – eh oui ! – pour partager avec vous, ou moi seule pour l’instant –  grand moment de solitude…- le plaisir de lire. Bien que cela paraisse inutile de par la quantité faramineuse de blogs littéraires ou pseudo-littéraires – restons modestes, lorsque vous êtes en panne d’idées lecture ou que vous voulez un avis tranché sur un livre de quelqu’un qui vous ressemble, et bien les blogs font leurs preuves !!

J’ai commencé à faire des ébauches de chroniques – que je n’ai jamais osé publier – sur Babelio et plus récemment, en m’inscrivant sur LIVRADDICT, je me suis dit : « Et pourquoi pas moi ? ». Alors me voilà !

Je ne sais pas vraiment par où commencer..

Je suis encore lycéenne – et non je ne lis pas que de la littérature jeunesse pour autant, même si j’adore ça – et je lis de tout pour ne rien louper ; fantastique, romance, historique, classique, policier, manga et j’en passe ! Je compte créer différentes catégories afin que vous puissiez directement vous diriger vers ce qui vous intéresse (je sais que la navigation sur un blog pas claire et pourtant intéressant, ça énerve vite !).

Bref, je lis, peut-être un peu trop.. Qui a remarqué que la lecture le rendait un tantinet trop sensible ? Trop ermite ? Je dois l’avouer, j’ai tendance à préférer rester dans mon petit coin douillet et calme pour lire qu’aller faire la fiesta nuit et jour.. et là j’espère que mes amis ne tomberont jamais sur ce blog au risque de m’étriper pour toutes les fausses excuses fournies..  Alors peut-être que ce blog me sert uniquement à avoir un semblant d’amis lecteurs – semblant car pour le moment et bien, il n’y a personne – car IRL je n’ai personne avec qui parler bouquin :’(

Donc comme je vous le disais, si vous voulez créer votre propre bibliothèque virtuelle – un travail long et fastidieux si vous surpasser les 400 livres, mais néanmoins amusant et qui s’avère très pratique une fois qu’elle est remplie – je vous propose deux sites majeurs !

BABELIO, assez facile d’utilisation, un ajout de livre rapide et des critiques directement présentes sur la fiche du livre, de plus les autres membres peuvent voir de votre bibliothèque la note que vous avez attribué à la lecture et éventuellement si vous l’avez chroniquée ; on vous propose selon votre bibliothèques, une appli suggestions si vous êtes en panne d’idées, une appli découverte : lecteurs, livres, auteurs etc.. et des quizs créés par les lecteurs ! Bref un site très complet et que j’affectionne particulièrement !

Présentation dans Introduction logobabelio

LIVRADDICT, un peu plus difficile pour s’y retrouver la première fois (je nage encore un peu là), vous pourrez organiser votre bibliothèque et remplir votre PAL et votre wish-list ! De plus, pour chaque oeuvre on trouvera toutes les éditions (ou presque – à vous de les ajouter si elles manquent, en veillant à respecter certains critère afin de donner une fiche complète et fidèle), ainsi que le nombre de membres l’ayant lu, voulant le lire, le lisant etc.. Et le gros atout du site : Un mag ! que vous pouvez consulter sur le forum !Ce que je déplore est que la bibliothèque n’est pas aussi facilement manipulable que chez Babelio, moins fonctionnelle et plus longue à remplir, à noter l’absence d’une barre de recherche au sein de votre propre bibliothèque pour vous et les autres membres ! Néanmoins un site agréable et prometteur qui vous permet aussi, si vous êtes assidus évidemment, un club book et des partenariats avec des maisons d’éditions. Si vous voulez plus d’informations visitez le site et notamment la partie FAQ. livraddict_logo_small dans IntroductionJe pourrais vous parler encore des heures sur ces deux merveilleux sites que je découvre encore aujourd’hui mais je vous laisse découvrir par vous-même – oui je sais pas géniale la répétition.

 

Une dernière petite pub pour un super Mag : le Mag’ à lire, disponible chaque mois et présentant coup de coeurs, sorties, quelques chroniques, un peu de culture littéraire et parfois des petits concours ! Voici ici leur page Facebook, et si vous voulez vous inscrire : vous envoyez un mail à l’adresse suivante : lesfillesdumag@gmail.com ; vous pouvez aussi leur demander les anciens numéros (bon p’e pas les 50 non plus) en attendant leur site en construction. Petite information: nous n’avons malheureusement plus de nouvelles depuis octobre… Elles sont surement surchargées de boulot mais n’hésitez pas pour autant, il y’a toujours de l’espoir. Pour ceux qui sont intéressés je peux leur envoyer quelques numéros ils n’ont qu’à demander !

  ma bibliothèque virtuelle sur Babelio

 

 ma bibliothèque virtuelle sur Livraddict

Publié dans : Introduction | le 6 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Mots en binaire |
Ulysse le héros moderne |
Iseebluesky |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lilipoesie
| Bevogasu
| Boukyne